TSURI KOMI GOSHI est une projection àl'aide de la hanche, en tirant et en soulevant.

Voici un Koshi Waza proche des Haraï Goshi et Uki Goshi précédemment présentés.

Uki Goshi, comme nous l'avions souligné, était l'un des mouvements préférés de Jigorō Kanō. On raconte alors que ses disciples, à force d'être projetés par le Maître, apprirent à sauter par dessus sa hanche pour lui échapper. Jigorō Kanō inventa alors Haraï Goshi.

Cependant, le fait de se pencher en arrière pour résister à Haraï Goshi obligea le Maître à se baisser d'avantage : TSURI KOMI GOSHI fut alors la solution.

 

Tsuri-Komi-Goshi

C'est la 3ème technique de la 2ème série du Nage-no-kata

 

DESCRIPTION :

Pour exécuter cette technique il faut tirer en dedans, et en soulevant, ce qui est essentiel dans cette projection de hanche.

Par cette action, tori déséquilibre uké vers l'avant et vers le haut, effectue un demi-tour (Tai sabaki), l'amène sur son dos et le projette par dessus sa hanche.

TSUKURI (placement) :

  • Tori et uké sont en position naturelle. 
  • Tori saisit le milieu du col de uké avec la main droite, tandis que sa main gauche saisit l'extrémité ou la manche droite de uké.
  • En même temps, tori recule son pied gauche et avance le pied droit contre l'intérieure et le devant du pied droit de uké.

KUZUSHI (déséquilibre) :

  • Tori tire horizontalement la manche de uké, tandis que son coude droit s'écarte de son propre corps et vient se placer sous l'aisselle gauche pour lever vers l'avant.
  • Tori pivote sur sa jambe droite, reculant le pied gauche, engage ses hanches tout en fléchissant ses genoux.
  • Talons levés il plonge de tout son corps vers l'avant.

KAKE (exécution de la projection) :

Le déséquilibre installé, tori tourne son corps vers la gauche, soulève ses fesses en redressant ses jambes. Il tire fermement sur sa main gauche et projette uké en plongeant sa main droite d'en haut vers le tatami devant lui.

POINTS IMPORTANTS:

  • Plier les jambes pour se placer sous le centre de gravité de uké
  • Tirer de la main gauche, horizontalement.
  • Tirer en "pêchant" de la main droite, vers le haut et l'avant.

ERREURS A EVITER :

  • Tirer vers le bas
  • Plier le buste vers l'avant
  • Avoir les bras raides
  • Pencher la tête
  • Relâcher l'action des mains

OPPORTUNITES :

Lorsque l'on a des difficultés à projeter un uké immobile, chercher à provoquer les réactions chez uké par des attaques à l'aide de o-uchi-gari ou ko-uchi -gari.

En profitant d'une attaque de uké.

ENCHAÎNEMENTS :

Sur une défense, enchaîner avec Sode tsuri komi goshi à gauche, en passant la main gauche sous l'avant bras droit de uké.

En jujitsu : sur une saisie ou une poussée de l'adversaire, saisir des deux mains le dessus des avant-bras et exécuter SODE TSURI KOMI GOSHI

DEFENSES :

Surpasser l'adversaire par la droite, briser la force en avançant le pied gauche, arracher le bras droit, bloquer en jigotaï, tasser tori au moment de son attaque.

TSURI-KOMI-GOSHI

 

  Sous tous les angles et décomposée : Technique tsuri komi goshi

 

 


 

NB : Bien sûr pour mieux apprendre l'important est de pratiquer. Nous n'avons pas la prétention par cette publication de nous substituer aux enseignants mais bien de susciter des échanges sur la pratique du Judo, sur la base d'une technique, avec des propositions mensuelles. Merci de bien vouloir appliquer les préceptes qui nous animent et notamment le respect dans vos échanges, si vous estimez que notre publication peut être améliorée, ce que nous sommes toujours prêt à entendre.