Une technique populaire dont le nom est parfois connu même par les non judokas, Ippon Seoi Nage appartient à la famille du TE-WAZA c'est à dire que cette technique s'effectue principalement avec les mains. Elle pourrait se traduire littéralement par "point en projetant ce qui est chargé sur le dos".

Utilisée par tous types de judokas, du plus petit au plus grand, le déséquilibre est provoqué (*pour les droitiers) vers l'avant droit ou l'avant.

On charge son partenaire sur l'épaule pour le projeter par dessus soi, en se penchant vers l'avant. 

Ippon-Seoi-Nage-Deplacement

 

EXECUTION :

Ippon Seoi Nage offre différentes opportunités d'exécution. Nous décrirons la plus facile à comprendre, avec Tori et Uké en position naturelle (2 pieds sur la même ligne). Tori va exécuter dans un même mouvement les gestes suivants :

- Tire et soulève le bras droit de Uké avec sa main gauche,

- Avance sa jambe droite légèrement fléchie devant le pied droit de Uké,

- Passe son bras droit sous l'aisselle droite de Uké,

- Saisi avec sa main droite le kimono de Uké à la hauteur du deltoïde de l'épaule (partie arrondie qui joint l'épaule au bras), réalisant un contact étroit avec Uké,

- Pivote sur sa gauche, en appui sur son pied droit,

- Lance sa jambe gauche vers l'arrière dans un large mouvement circulaire (tai sabaki)de façon à ce que les deux pieds se retrouvent parallèles, en fléchissant les jambes, .

Tori projette alors Uké par dessus lui, en utilisant simultanément :

- l'action de son bras droit qui "pêche" Uké vers le haut et l'avant,

- l'action de sa main gauche qui tire sur le bras droit de Uké,

- l'action de ses jambes qui se détendent et de son buste qui se penche vers l'avant.

POINTS IMPORTANTS:

- Le biceps de Tori doit être en contact avec l'aisselle et le corps de Uké,

- Avoir les jambes fléchies et les pieds écartés à la largeur du bassin, bien en équilibre,

- Chercher à coller l'épaule gauche contre le corps de Uké,

- Lancer son épaule droite vers l'avant gauche en tournant sa tête vers le genou gauche, comme si on voulait faire une chute avant droite.

FAUTES A EVITER :

- Absence de contact,

- Pas de verrouillage de l'épaule droite de Uké avec son avant-bras droit,

- Avoir les jambes tendues et trop écartées,

- Cambrer les reins,

- Porter le poids du corps sur la jambe gauche.

 

IPPON-SEOI-NAGE

 

 

Quelques beaux exemples en competition par Toshihiko KOGA

 

Ce mouvement peut être utilisé en self-défense. Par exemple lors d'une attaque portée à la tempe gauche par le poing droit de l'adversaire. La réponse classique sera une parade haute par l'avant bras gauche, un atemi du poing droit au plexus puis une projection par Ippon Seoi Nage

 Autre exemple lors d'une prise d'otage en Chine qui a fait le tour des réseaux sociaux :

 


 

NB : Bien sûr pour mieux apprendre l'important est de pratiquer. Nous n'avons pas la prétention par cette publication de nous substituer aux enseignants mais bien de susciter des échanges sur la pratique du Judo, sur la base d'une technique, avec des propositions mensuelles. Merci de bien vouloir appliquer les préceptes qui nous animent et notamment le respect dans vos échanges, si vous estimez que notre publication peut être améliorée, ce que nous sommes toujours prêt à entendre.