Projection très populaire chez les grands comme chez les petits, Ō-soto-gari est un mouvement de grande amplitude.

Il peut littéralement se traduire par "grand fauchage extérieur" et appartient aux techniques de jambes (ASHI WAZA) comme son petit frère Ō-uchi-gari.

 

O-Soto-Gari-Deplacement

 

EXECUTION

Ō-soto-gari s'applique lorsque Uké est déséquilibré vers son arrière droit (pour un droitier). Il faut pour cela soit l'attirer près de soi, soit se rapprocher de lui.

A partir de ce postulat, plusieurs situations peuvent se présenter : nous ne parlerons que de la position statique la plus simple à savoir lorsque Tori et Uké sont en position naturelle droite (Migi Shizentai).

Tori va successivement mais dans un même mouvement :

- avancer son pied gauche près de l'extérieur du pied droit de Uké et tirer celui-ci des deux mains vers sa poitrine.

- lancer sa jambe droite en avant en la passant devant l'extérieur droit de la jambe de Uké.

- faucher la jambe droite de Uké en plongeant son buste en avant, en même temps qu'il tire vers le bas le bras droit de Uké avec sa main gauche et qu'il pousse avec sa main droite et son avant bras vers l'arrière droit de Uké.

POINTS IMPORTANTS

- Tirer, élever et pousser le revers gauche de Uké pour le mettre en déséquilibre sur son arrière droit.

- Effectuer une traction de la main gauche sur le bras droit de Uké, vers le bas.

- Plonger le buste et la tête vers le tatami en même temps que le fauchage de la jambe de Uké (repaire : regarder les talons de Uké)

- Rechercher le maximum de contact avec le partenaire.

 FAUTES A EVITER :

- Plier le corps en avant (casser l'axe buste/jambe qui fauche).

- Lever le coude droit (perdre le contact avec Uké) au lieu de le pousser contre la poitrine de Uké.

- Plier la jambe au moment du fauchage.

 

O-SOTO-GARI FFJ

 

Pour aller plus loin en images :

18 possibilités d'engager O-soto-gari en combat (en anglais mais facilement traduisible)

 

 

Et une compilation par Judoworld de 5 belles exécutions en compétition 

 

 

Bon entrainement !

 


 

NB : Bien sûr pour mieux apprendre l'important est de pratiquer. Nous n'avons pas la prétention par cette publication de nous substituer aux enseignants mais bien de susciter des échanges sur la pratique du Judo, sur la base d'une technique, avec des propositions mensuelles. Merci de bien vouloir appliquer les préceptes qui nous animent et notamment le respect dans vos échanges, si vous estimez que notre publication peut être améliorée, ce que nous sommes toujours prêt à entendre.